• Accueil
  • »
  • Notre action en Colombie

Notre action en Colombie

La situation

Après plus de 50 ans de conflit armé et de grande violence, l’État colombien a signé en 2016 un accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de la Colombie (FARC). Cependant, comme nos partenaires dans le pays l’avaient prédit, cet accord n’a pas apporté la paix et la tranquillité. Les territoires ruraux dotés de richesses agroindustrielles et minérales souffrent tout particulièrement du néo-extractivisme et du trafic illégal de drogues, d’armes, de minerais et de personnes. La violence liée au conflit se poursuit, avec des abus commis par des groupes armés (groupes paramilitaires, forces militaires de Colombie, dissidents des FARC et guérilleros de l’Armée de libération nationale), des meurtres, des massacres et des déplacements forcés massifs.

La Colombie reste l’un des pays les plus dangereux du monde pour les défenseuses et défenseurs des droits de la personne ou de l’environnement, les paysannes et paysans autochtones, les leaders du mouvement social afro-colombien, ou encore les journalistes. En 2022, au moins 215 défenseuses et défenseurs des droits de la personne ont été assassinés en raison de leur travail en faveur de la justice sociale. Historiquement, l’État colombien a fait peu de choses pour les protéger.  

Après avoir remporté l’élection présidentielle en mai 2022, Gustavo Petro a pris ses fonctions en août en tant que premier président de gauche du pays. La militante écologiste Francia Marquez est la première vice-présidente afro-colombienne. L’espoir est grand que ce nouveau duo représente une opportunité historique pour les défenseuses et défenseurs des droits de la personne et de l’environnement de pouvoir enfin travailler avec l’État au lieu d’être criminalisés par ce dernier. Nos partenaires espèrent que la Colombie sera enfin en mesure de s’attaquer aux inégalités socio-économiques profondément ancrées, telles que la répartition inégale des terres, le manque de services publics, l’inégalité entre les femmes et les hommes, le racisme, la criminalité organisée massive et les déplacements internes (80 000 Colombiennes et Colombiens ont été nouvellement déplacés en 2022). Celles et ceux qui vivent dans la campagne (les paysannes et paysans, les Afro-Colombien·ne·s dans les conseils communautaires et les communautés autochtones) espèrent que l’accord de paix de 2016 sera mis en œuvre, notamment la promesse d’une réforme agraire pour réduire les inégalités rurales. 

Cependant, l’inflation et le chômage augmentent, et une récession est en cours. Le crime organisé et l’insécurité menacent les défenseuses et défenseurs des droits et affaiblissent la capacité du gouvernement à faire progresser la justice sociale. Les changements climatiques et la protection de l’environnement constituent également un défi, les pluies de plus en plus violentes provoquant des inondations massives, l’exploitation forestière et minière illégales ainsi que la déforestation et l’extraction légale causent de graves dommages à l’environnement. Environ 7,7 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire : près de 3 millions de personnes migrantes vénézuéliennes se trouvant officiellement dans le pays et des millions de Colombiennes et Colombiens déplacés par le conflit armé qui continue de répandre la violence dans une grande partie de la campagne colombienne.

Notre travail en Colombie

Démocratie et participation citoyenne | Democracy and citizen participation icon
Démocratie et participation citoyenne
Climat et justice écologique | Climate and ecological justice icon
Justice écologique
Justice pour les femmes | Justice for women icon
Justice pour les femmes
Paix et réconciliation | Peace and rconciliation
Paix et réconciliation

Développement et Paix − Caritas Canada travaille en Colombie parce que c’est l’un des pays les plus inégalitaires du monde et qu’il n’a jamais connu de véritable réforme agraire. C’est aussi l’un des pays les plus diversifiés sur le plan biologique et l’un des plus dangereux pour les défenseuses et défenseurs des droits de la personne et de l’environnement. Sa biodiversité et ses populations, y compris les communautés vivant dans des environnements divers, sont fortement menacées par les projets agro-industriels, miniers et de construction de barrages hydroélectriques, tous destinés au commerce extérieur.

Également, le conflit armé qui dure depuis plus de 50 ans a contraint des millions de Colombiennes et Colombiens en situation de pauvreté à quitter leurs terres, en particulier les populations rurales, et à sombrer dans la misère. Voilà pourquoi nous soutenons les organisations et les communautés colombiennes qui œuvrent pour la paix, la participation des femmes et des jeunes à la vie de leur communauté et à la vie politique, ainsi que la protection de l’environnement.

Le programme de Développement et Paix − Caritas Canada en Colombie se concentre sur deux axes principaux : la protection des personnes et la protection de l’environnement. Les personnes les plus marginalisées, appauvries et menacées en Colombie sont les Autochtones, les Afro-Colombien·ne·s et les paysannes et paysans. Les territoires les plus menacés sont les zones rurales, dont les ressources sont pillées principalement par des projets agro-industriels de monoculture très polluants destinés à l’exportation et par des projets miniers (légaux ou illégaux). Par conséquent, notre programme national se concentre sur les zones et les populations rurales, en soutenant leur lutte pour les droits et en promouvant la durabilité environnementale, l’égalité entre les femmes et les hommes, la participation citoyenne, l’efficacité des politiques publiques et la construction de la paix, avec une attention particulière pour les femmes et les jeunes (Autochtones, Afro-Colombien·ne·s et paysan·ne·s).

Notre programmation s’articule autour de ces axes thématiques :

Climat et justice écologique : en raison de l’importance de la biodiversité de la Colombie et de son Amazonie. Cette biodiversité et les populations rurales sont menacées par le néo-extractivisme (agro-industrie et exploitation minière pour l’exportation).

Démocratie et participation citoyenne (en particulier des plus marginalisés comme les femmes, les jeunes et les communautés rurales) : formation, organisation, mobilisation des communautés qui œuvrent pour les droits collectifs et le bien-être par le biais de politiques publiques en matière de santé, d’éducation, de logement, d’emploi, de développement durable et inclusif, et de consolidation de la paix.

Justice pour les femmes : les femmes sont des victimes invisibles des conflits armés. Ciblées et exploitées par toutes les parties, mais aussi chargées d’essayer de subvenir aux besoins de leur famille dans des conditions dangereuses. Les femmes sont parmi les plus touchées par les inégalités, la pauvreté et les conflits. Elles doivent être des dirigeantes actives et engagées dans les initiatives de développement afin d’instaurer la justice sociale et la paix.

Paix et réconciliation : les accords de paix n’ont pas apporté la paix. La population doit être protagoniste dans la construction d’une nouvelle culture de la paix, en construisant et en vivant en paix tous les jours. Après 50 ans de conflit, il faudra des décennies pour créer de nouvelles habitudes et de nouvelles façons de réagir, de penser, de voir et de traiter les autres.

Quelle est la prochaine étape de notre travail ?

Nous continuerons à travailler avec les communautés rurales touchées par le conflit armé et à promouvoir la paix et la durabilité environnementale sur leurs territoires. Nous nous concentrerons sur les femmes et les jeunes membres et dirigeantes d’organisations rurales (Autochtones, Afro-Colombiennes et paysannes). Nous soutiendrons ces actrices et acteurs et leurs organisations dans leur travail pour l’inclusion sociale, le développement durable et la paix, en répondant aux besoins des populations et au cri de la Terre.

Ressources

Me retrouver à nouveau - version courte

Me retrouver à nouveau - Version sous-titrée

L'école audiovisuelle de l'ACA

Que la paix soit avec elle en Colombie

Appuyez notre travail à travers le monde !

Effectuez votre recherche

Restez informé·e

Ne manquez rien sur le travail de nos partenaires internationaux ou sur nos campagnes de sensibilisation et de mobilisation.

Inscrivez-vous dès maintenant à notre infolettre.